Comment choisir sa prépa’ ?

Localisées dans quelque 280 lycées formant un véritable maillage du territoire, le réseau des classes prépa’ accueille plus de 70 000 étudiants. Toutes n’ont pas la même réputation, les mêmes exigences en terme de critères de sélection ou travail demandé, ni les mêmes taux de réussite aux concours d’entrée des Grandes Ecoles. Mais intégrer une prépa’, c’est s’engager pour 2 ans (voire plus) à fournir un travail régulier et soutenu. Alors comment ne pas se tromper ?

Faut-il oser s’inscrire ?

L’entrée en classe préparatoire est subordonnée à l’avis favorable d’une commission composée de professeurs de classe préparatoire et du proviseur du lycée. Celle-ci évalue un dossier établi à partir des résultats scolaires depuis la Première et des avis par les professeurs de Terminale sur les études envisagées. Mais vous pensez ne pas avoir le niveau ? Il ne faut pas oublier que les classes prépa’ ont beaucoup évolué depuis 20 ans : elles sont beaucoup plus nombreuses et les programmes ont été profondément modifiés. Une seule solution pour être fixé sur votre véritable niveau : inscrivez-vous !

Quelle stratégie adoptée lors du classement des lycées ?

En fait il n’y en a pas, ou plutôt, il n’y en a plus. Depuis que la procédure d’inscription s’est informatisée, les établissements n’ont plus connaissance de votre liste de voeux. Le site officiel de recrutement précise d’ailleurs que « le fait de classer, même en numéro 1 ou 2 par exemple un voeu pour lequel vous pensez avoir peu de chance ne vous pénalisera en aucun cas. » Avant cette réforme, il était important de classer en premier le lycée ou l’on était sûr d’aller, mais la nouvelle procédure vous permet aujourd’hui d’oser.

Quels sont alors les vrais critères de choix ?

Pensez en premier lieu à vos conditions de travail personnel. Sachant que vous aurez une quantité de travail importante à fournir, il est primordial d’éviter au maximum les pertes de temps liées aux transports. En outre, vue que les professeurs sont recrutés nationalement, que les programmes sont nationaux, que les concours qu’il faudra passer deux ans plus tard sont nationaux, qu’il y a désormais des prépa’ sur tout le territoire national, il n’est peut-être pas nécessaire de traverser toute la France pour aller en Prépa’.

L’aspect psychologique n’est pas à négliger non plus : dans quel contexte réussirez-vous le mieux ? En tête d’une classe de niveau moyen, ou dernier d’une exellente ? N’oubliez jamais que votre réussite aux concours est liée essentiellement à vos capacités personnelles et non à l’établissement dans lequel vous poursuivez vos études.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :